"Le poète ne meurt jamais" - Pierre Seghers

Publié le par newyorkberlin

"Le poète ne meurt jamais. Il vit avec vous par ce qu'il a écrit, parce que dans son écriture il met sa vie même. Je revois les yeux de Cendrars comme je revois le rire de Cocteau. Ce sont vraiment des compagnons. Et c'est cela un art vraiment : il vous donne des amis, des compagnons, une compagnie. Les gens souffrent et meurent de solitude. C'est pourquoi je réponds quasiment toujours à toutes les lettres que je reçois – et, mon Dieu, cela fait un grand courrier ! Mais je pense que contre cette solitude, un art – que ce soit la poésie, la peinture, l'exercice d'un art – est la meilleure défense et que c'est une grande chance pour les artistes que d'être artiste car beaucoup vivent dans une solitude et on aimerait les aider à s'en tirer."

Pierre Seghers, entretien avec Jacques Jancel


au-lapin-agile-Picasso 1904


Picasso, Au Lapin Agile, 1904, Metropolitan Museum of Art, NY

Publié dans Textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article